Créée en 1993, la fondation Colis du Cœur distribue des denrées alimentaires et des produits d’hygiène aux familles et personnes en situation de précarité résidant dans le canton de Genève.

Chaque semaine, elle fournit via ses 3 sites de distribution une aide alimentaire et de première nécessité à plus de 6’500 personnes au bénéfice d’une attestation « Colis du Cœur ». Pour la délivrance de ces attestations, la fondation travaille en partenariat avec une cinquantaine de services sociaux partenaires, lesquels se chargent de vérifier en amont la situation sociale et la domiciliation de chaque bénéficiaire.

Un colis alimentaire standard peut être composé de légumes et fruits frais, féculents, céréales, lait, thon ou sardines, oeufs, légumineuses, fruits secs, huile ou sucre ainsi que lessive, shampoing, dentifrice, couches, etc.

Enfin, les Colis du Cœur peuvent s’appuyer sur l’engagement hebdomadaire de près de 200 bénévoles sur l’ensemble de ses lieux de distribution.

204 000

colis alimentaires distribués en 2021

6’400

bénéficiaires en moyenne chaque semaine

40%

des bénéficiaires sont des enfants

200

bénévoles sur 3 sites de distribution

La presse en parle

De plus en plus de Genevois dans les files d’attente des Colis du Coeur (Radio Lac – nov 2022)

A Zurich, la pauvreté éclate au grand jour (Blick – nov 2022)

Quand l’aide alimentaire devient vitale (Le Temps – nov 2022)

L’inflation pousse de plus en plus de monde dans les épiceries solidaires (RTS – nov 2022)

Entre pandémie et inflation, des familles glissent dans la précarité (TDG – sept 2022)

Plus de 2’000 peluches distribuées par le GSHC aux Colis du Coeur (Léman Bleu – juillet 2022)

Les Colis du cœur distribuent 2000 peluches (GHI – juillet 2022)

Les distributions alimentaires débutent en mode mineur (Tribune de Genève – mars 2022)

Couches, biscuits et gentillesse (Le Courrier – mars 2022)

Les Colis du Cœur mobilisés pour les réfugiés ukrainiens (Radio Lac – mars 2022)

Pauvreté à Genève: «Ce qui est bien avec le masque, c’est que l’on ne me reconnaît pas» (Le Temps – jan 2022)

La précarité, un fléau à combattre (De bleu Genève – nov 2021)

Alimentation générale (Tribune de Genève – oct 2021)

L’économie suisse repart à la hausse mais à Genève elle laisse de nombreuses victimes sur le carreau (RTS – sept 2021)

Gros succès du Samedi du partage à Genève et Lausanne (Tribune de Genève – juin 2021)

Face à la précarité, la solidarité n’a jamais été aussi importante à Genève (RTS – fév 2021)

Thune du Coeur – jour de fête aux Colis du Coeur (Tribune de Genève – jan 2021)

«Aux Vernets, on distribuait 3100 colis, là on en donne 4200» (20 minutes – déc 2020)

«La précarité actuelle n’est pas une seconde vague, mais une inondation» (Tribune de Genève – déc 2020)

L’aide alimentaire explose (GHI – déc 2020)

L’UNIGE dresse un constat alarmant sur la situation des personnes précaires (Léman Bleu – sept 2020)

L’aide alimentaire se réorganise pour durer (Léman Bleu – sept 2020)

L’aide alimentaire fait face à une forte demande (Tribune de Genève – sept 2020)

Les distributions reprennent dans les communes (Léman Bleu – juin 2020)

Coronavirus: à Genève, l’aide alimentaire sera décentralisée dans les communes (Le Nouvelliste – juin 2020)

A Genève, une aide alimentaire inédite pour les enfants de familles précaires (Heidi News – mai 2020)

Les Colis du Cœur attirent plus de 11’000 personnes dans le besoin (Tribune de Genève – mai 2020)

Bons alimentaires pour plus de 9’000 personnes (Tribune de Genève – mai 2020)

Toujours plus de gens ont besoin de bons alimentaires (24 Heures – mai 2020)

Les Colis du Cœur inventent une nouvelle forme d’aide alimentaire (Tribune de Genève – mars 2020)

Frappée par l’épidémie, l’aide alimentaire ressuscite samedi (Tribune de Genève – mars 2020)