La Fondation Colis du Cœur distribue des denrées alimentaires et produits d’hygiène aux familles et personnes en situation de précarité résidant dans le canton de Genève. Chaque semaine, elle accueille plus de 3’000 bénéficiaires sur ces 3 sites de distribution à Carouge, aux Pâquis et à Vernier.

Pour réaliser cette mission, elle s’appuie sur de nombreux bénévoles motivés et engagés en faveur de la lutte contre la pauvreté. Le bénévolat joue un rôle essentiel pour la Fondation, car il permet non seulement de réaliser son action sur le terrain, mais aussi de favoriser un engagement citoyen à l’égard de la communauté en générant de l’inclusion et de la cohésion pour tous.

Pour s’engager bénévolement aux Colis du Coeur:

  • Avoir 18 ans
  • Être de nationalité suisse ou titulaire d’un permis C ou F, ou d’une autorisation de travailler en Suisse
  • Disposer d’une assurance accident
  • Être capable de converser en français (et autres langues)
  • Avoir un esprit d’équipe
  • Être en bonne condition physique
  • Participer à une séance d’introduction au bénévolat

Dates et inscriptions en ligne à une séance d’introduction bénévolat (de 18h à 19h30):

  • Lundi 5 septembre 2022 – COMPLET
  • Lundi 26 septembre 2022
  • Lundi 3 octobre 2022
  • Mercredi 19 octobre 2022
  • Lundi 24 octobre 2022 (FR/ANG)
  • Lundi 7 novembre 2022
  • Lundi 21 novembre 2022 (FR/ANG)
  • Mercredi 23 novembre 2022
  • Lundi 5 décembre 2022
  • Mercredi 14 décembre 2022
  • Mercredi 11 janvier 2023
  • Lundi 23 janvier 2023

Les séances se déroulent aux Colis du Cœur (rue Blavignac 16 – 1227 Carouge) et sont obligatoires pour tout nouveau bénévole.

Remplir le formulaire en ligne

Pour tout renseignement
Nous nous tenons à votre disposition par courriel à benevolat@colisducoeur.ch ou par téléphone au 022 300 27 59 (du lundi au jeudi, de 9h à 12h).


Témoignages de bénévoles

Anna Maria
«En tant qu’ancienne infirmière, c’est tout naturel pour moi d’aider les autres. Alors, quand j’ai vu toutes ces personnes se présenter aux distributions des Vernets pendant la pandémie Covid, je me suis dit que je pouvais moi aussi m’engager aux côtés des Colis du Cœur! Beaucoup de bénéficiaires que nous soutenons nous remercient, et cela fait vraiment chaud au cœur. Et ils apprécient qu’on puisse les renseigner sur les autres structures sociales existantes, surtout les nouveaux arrivants.»

Carla
«A mes yeux, la Fondation Colis du Cœur est un acteur important dans la lutte contre la pauvreté extrême. C’est une institution de référence qui contribue à redonner leur dignité à celles et ceux qui pensaient l’avoir perdue. Comme par exemple ces deux hommes qui se sont dernièrement adressés à moi, les yeux emplis des larmes, car c’était la première fois qu’ils demandaient de l’aide.»

Raoul
«Au printemps 2020, j’ai d’abord commencé par préparer les colis alimentaires à Palexpo. Puis j’ai rejoint les distributions hebdomadaires des Colis du Cœur. Je suis particulièrement touché par les personnes que nous aidons, et qui sont souvent très reconnaissantes, pudiques et discrètes. J’apprécie également le formidable engagement des bénévoles, issus de toutes les catégories de la population. Cette mobilisation et cette diversité sont vraiment magnifiques!»

Antoinette
«La vie m’ayant été particulièrement favorable, je considère comme évident, une fois la retraite venue, de consacrer un peu de mon temps pour celles et ceux qui n’ont pas la chance que j’ai eue. Ce que j’apprécie aux Colis du Cœur? Le contact humain, tant avec les bénéficiaires qu’avec la belle équipe de bénévoles. Le sourire des enfants. Les regards des bénéficiaires et les échanges, même brefs, que je peux avoir avec eux.»

Esther
«Cela fait maintenant plus de 4 ans que je viens presque chaque mardi pour distribuer des colis alimentaires. J’apprécie particulièrement l’ambiance entre les bénévoles, le rythme effréné lors de la distribution, la manière dont l’approvisionnement est organisé. Mais ce que j’aime surtout, c’est de pouvoir être en contact direct avec les bénéficiaires et de voir leurs sourires lorsque je leur remets un colis.»

Raphaël
«J’ai la chance de pouvoir offrir un peu de mon temps. Il me paraît donc normal de m’engager de manière régulière, dans la durée, et de faire ainsi ma part.»

Paulette
«Le bénévolat a toujours fait partie de ma vie: dans une garderie, dans un jardin d’enfants et enfin au sein de la Fédération des Jardins familiaux. Comme j’habite à Carouge, à 10 minutes à pied des Colis du Cœur, cela m’a semblé tout naturel de venir donner un coup de main aux Colis du Coeur.»

Heidy
«Ce que j’aime aux Colis du Coeur, c’est ce contact privilégié avec des personnes issues d’horizons divers, de cultures diverses, de parcours divers.»